Que cherchez-vous, un miracle?

     L'apôtre patriarche Jean Luc Schneider a évoqué le thème de "MIRACLES ET GUÉRISSEURS", tel que nous renseigne le site de l'église internationale (www.nak.org), au cours de l'assemblée des apôtres d'Afrique tenu à Lusaka (le samedi 23 mai 2014) avant la fête de la pentecôte.

MIRACLE?
 
Il a défini un miracle comme un signe de démonstration de la toute puissance de Dieu
FOI EN JÉSUS, Faiseurs de miracles ou Fils de Dieu ?
Poursuivant son idée, il a démontré par quelques faits bibliques, que jadis certaines personnes ne suivaient Jésus qu'à cause de miracles mais finalement ne sont resté auprès de lui que ceux qui ont cru en lui comme FILS DE DIEU.

POUVONS NOUS DEMANDER UN MIRACLE?
 
La foi en le miracle est un signe de manque d'humilité, a-t-il ajouté, l'homme n'est jamais plus grand que Dieu, il ne nous appartient pas à prescrire à Dieu ce qu'il doit faire, ni comment et de quelle manière il doit s'y prendre.


Richard N. NDAMBO M.


Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme