JJLN Hasna 2015: Conférence

Les journées de la jeunesse de Lubumbashi Nord (JJLN 2015) se sont tenues à la ferme Hasna, située à environ 30 km de la ville de Lubumbashi, du mardi 11 août au mercredi 12 août 2015.

Après l'ouverture officielle des ces journées par l'Apôtre E. CHULU, plusieurs activités se sont déroulés dont la conférence sur le thème des JJLN2015 "La joie de servir Christ ".

C'est autour de 16h00 que tous les jeunes se sont retrouvés pour assister à la conférence, sur la joie en Christ, tenue par l'Apôtre E. CHULU.

La parole de Dieu consigné dans le livre de Psaume 100, 2-3 ( Servez l'Eternel, avec joie, Venez avec allégresse en sa présence! Sachez que l'Eternel est Dieu! C'est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons; Nous sommes son peuple, et le troupeau de son pâturage.) a servi de base pour le developpement du theme, la joie de servir Christ.

Des son introduction l'Apôtre du Christ a rappelé le thème de l'année 2015 tél que donnée par l'Apôtre Patriarche JL SCHNEIDER, la joie en Christ, avec ses 4 axes (les joies au quotidien, la joie de la communion fraternelle, la joie du salut et la joie de servir Christ). Ensuite il a expliqué que "servez l'Éternel avec joie..." dont recommande le psalmiste évoque une vie de service, comme le fils d'Aaron (sacrificateurs au tabernacle ), devraient s'occuper de tout ce que l'Eternel met à la garde des enfants d'Israël (Nombres 3, 8); Tout doit ainsi se faire pour la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10, 31) a-t-il ajouté.

Le service dont nous devons rendre ne doit pas être à un seul endroit mais plutôt partout où nous vivons, a renchéri l'envoyé de Dieu;

Dans la vie professionnelle: notre façon d'être et de faire doit nous faire ressembler à Christ (faire correctement ce qui nous est confié);

Dans la vie familiale: l'amour que nous devons témoigner à nos parents, à nos frères et sœurs qui doit nous pousser à les aider, à être artisans de la paix;

Dans la communauté à travers nos dons que nous mettons en pratiques pour l'édification de l'oeuvre du Seigneur ; et

Dans le trajet routier: via le respect que nous témoignerons à l'autre et l'esprit du pardon qui nous habitera.

L'Apôtre a enfin invité les jeunes à ne pas considérer servir Dieu comme un fardeau mais plutôt le considérer comme un privilège que le Très Haut octroie à ses enfants. Le fait que Dieu est notre Père, nous sommes enfants, nous sommes le troupeau de son pâturage, doit nous procurer la joie lorsque nous le servons, a-t-il conclu.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme