Tu as la force vas-y, Service divin à Kawama

(Récit de Patient Yokesse)

Une rencontre toute particulière a eu lieu ce dimanche 19 juin 2016 à la grande chapelle centrale de la Ruashi (Communauté KAWAMA), il s’agissait d’un service divin réunissant la jeunesse du district apostolique de Lubumbashi Sud (Champ d’activité de l’Apôtre Mike KALENGA) et la chorale de tout Lubumbashi ; ce culte a été célébré par l’Apôtre Responsable Gabin MWEMENA.

Au cours de ce service solennelle, qui comptait aussi pour la préparation de la visite de l’Apôtre patriarche Jean Luc SCHNEIDER, la prédication a été développé par l’Apôtre de Jésus sur base de la parole consignée dans 1 Corinthiens 10 : 12-13. « Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber! Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter ».

Dans son introduction, le ministre de la réconciliation a exhorté les jeunes, à ne pas passer le temps à se plaindre car Dieu te dit « regarde la force que tu as, c’est Jésus », et lui-même « nous accordera la victoire ». L'homme de Dieu a donné tout abord l’exemple de Gédéon qui, au moment où Israël vivait sous la domination étrangère, a été élevé par l’Eternel mais il  doutait de ses capacités et puis l’ange de l’Eternel lui a dit «  Tu as la force vas-y maintenant » ; Notre force c’est Jésus et l’assurance que nous avons c’est qu’il sera toujours avec nous tant que nous ferons sa volonté dans notre vie, a dit l’apôtre de Seigneur.

Comme Israël en son temps, Dieu nous éprouve pour voir le degré de notre foi et de notre attachement à lui ; Cessons de se plaindre, ceux qui craignent Dieu, l’Eternel leur offre tout ceux qu’ils ont besoin, ils se suffisent de ça et vivent dans la paix ; ne jugeons point l’Eternel et contentons-nous de ce qu’il nous donne, a martelé l’ambassadeur du Christ.

Au jour des épreuves ne faisons pas comme Israël, lorsque par manque de patience, ils se sont fabriqués de dieux, au motif que Moise avait trainé ; nous sommes appelés à être patient en toute circonstance, a dit l’homme de Dieu.
Il a poursuivi sa prêche en rassurant l’assemblée que c’est lui-même Christ qui conduit son Eglise et l’amènera vers la perfection, raison pour que nous lui fassions confiance quel que soit les situations car les épreuves arrivent pour que soit évalué notre degré de confiance, de patience et d’attachement à Jésus-Christ.
Lorsque le diable vient nous tenter, notre Père céleste nous octroie des moyens nécessaires pour vaincre ; parmi ces moyens nous avons : la parole divine, en croyant en elle, elle nous fournit la force. La parole nous dit d’aimer Dieu et d’aimer notre prochain, en l’appliquant dans notre vie nous développerons donc l’unité, cette dernière est une arme efficace pour vaincre face à la tentation, a dit le Serviteur de Dieu ; l’unité des enfants de Dieu déséquilibre le diable. La digne participation à la sainte aussi nous octroie la force de lutter et de vaincre.

L’Apôtre Gabin MWEMENA a conclu la prédication en invitant les enfants de Dieu à faire toujours confiance en Dieu, en croyant à sa parole et la sainte (sources de force), et à montrer leur reconnaissance au Tout-Puissant à travers les offrandes et divers œuvres dans sa maison.

A la fin du service divin, avant de se séparer avec l’assemblée, l’Apôtre Responsable a tenu à faire quelques remarques et à donner les programmes pour que la première visite de l’Apôtre Patriarche à Lubumbashi en 2017 soit une réussite.

Patient YOKESSE Y.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme