Faire preuve de maturité, Service divin avec l’Apôtre CHULU à Kasangulu Nord

(Récit de Patient Yokese)

Le district de Kassapa a reçu ce dimanche 28 aout 2016, la visite de l’Apôtre Etienne CHULU qui a officié un service divin solennel dans la communauté de Kasangulu Nord, une grande première pour cette chapelle qui était en paille & bâches  il y a quelques années, et dispose aujourd’hui d’un beau cadre confortable.

Pour cette grande rencontre l’ambassadeur du Christ a fait lecture de la parole de Dieu consignée dans 1 Corinthiens 13 : 11 (Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant.)

Dans l’introduction de la prédication, l’Apôtre du Seigneur a invité les enfants de Dieu à investir leur confiance en l’Eternel Dieu comme l’a fait David pour affronter Goliath (cfr 1 Samuel 17 :45-46); et à se vêtir de l’humilité à l’image de l’enfant prodigue (cfr Luc 15 : 21) qui est rentré auprès de son père après avoir reconnu sa faute.

Comme tout parent, Dieu veux nous voir grandir ; « nous sommes né de nouveaux, après avoir accepté Jésus comme notre Seigneur et sauveur et après être baptisé d’eau et du Saint Esprit » a dit l’homme de Dieu, en revenant sur la parole du jour ; « chacun doit se jauger, » « sommes-nous toujours enfant ou avons-nous grandi ? » a-t-il ajouté.

L’enfant manque de discernement mais l’adulte en a, car il sait reconnaitre ce qui est bien ou mal ;

L’enfant ne sait pas exprimer ses sentiments, ses désirs tandis que l’adulte sait s’exprimer correctement.

Le Seigneur nous invite à grandir spirituellement et à abandonner les habitudes des enfants tel que les murmures et plaintes ; mais  adressons-nous correctement et clairement à Dieu, notre Père ; demandons lui qu’il accomplisse sa volonté dans nos vie, demandons lui surtout la force de lui rester fidèle malgré les circonstances, a dit l’officiant du jour.

Une autre manière de montrer que nous grandissons est de savoir reconnaitre les hauts faits de l’Eternel et lui dire merci pour tout ; même pour la parole qu’il nous offre, la sainte cène, etc. a conclu l’Apôtre de Jésus-Christ.
Pour cette journée spéciale le Seigneur a richement béni ce champ d’activités, 3 prêtres et 6 diacres ont été ordonnés.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme