Elle est allée auprès de son Seigneur, Adieu Maman Marie Muzal !

(Récit de Patient YOKESE)

C’est depuis le mercredi 05 octobre 2016 que les enfants de Dieu de Lubumbashi ont appris la mauvaise nouvelle de la mort de Maman Mairie MUZAL, épouse du feu Apôtre responsable de la région du Sud (ex Katanga) Kim MUKENGE. Né le 25 février 1955 à Luena, fille de Fidel NAWEJ (+) et Bernadette MBOMBO (+); La défunte était Licenciée de l’Institut Supérieur Pédagogique de Kinshasa (Département de commerce), et mère de beaucoup d’enfants et grand-mère de plusieurs petits enfants.

Les enfants de Dieu de tous les coins de Lubumbashi sont venu en masse pour rendre le dernier hommage à cette grande servante de Dieu ; c’est à la communauté Centre-Ville qu’a eu lieu le service divin funèbre, tenu par le président de l’église territoriale de la RD Congo Sud-est, l’Apôtre de district TSHISEKEDI.

L’ambassadeur du Christ a utilisé, pour ce service divin, la parole de Dieu consignée dans le livre de Genèse 24 : 56  (Il leur répondit: Ne me retardez pas, puisque l'Éternel a fait réussir mon voyage; laissez-moi partir, et que j'aille vers mon seigneur.)
L’Apôtre du Seigneur a commencé son allocution en présentant ses condoléances à l’assistance en générale et plus particulièrement à la famille biologique ; il leur a adressé une parole de réconfort tirée de Psaumes 103:2 (Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits!) ; il leur a invité à « toujours louer l’Eternel pour tout ce qu’il fait, car il est fait bien » et il est le maitre de temps et de circonstances. « La servante de Dieu a fini sa vie sur terre en paix car elle en a fini en Jésus-Christ » et ceux qui sont mort en Christ ressusciteront le premier au dernier jour a souligné l’envoyé du Christ.

Apres le service divin, les milliers d’enfants de Dieu qui étaient venus en masse ont accompagné, à pieds et avec des chants, le cortège funèbre jusqu’au cimetière de Sapin où a été mise à terre le corps de la servante de Dieu.

Adieu Maman Marie Muzal Anawej Scolastique !

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme