Échos de MA FAMILLE: LE CHRETIEN ET LES MIRACLES

SYNTHESE DU DEBAT DE VENDREDI 02 DECEMBRE 2016
(Par : Louis SOWAH)

QU'EST-CE QU'UN « MIRACLE » ?

Un « miracle » est un évènement ou un fait qui provoque la stupéfaction parce que l'intelligence humaine ne peut l'expliquer. Il dépasse l'entendement humain. C'est surnaturel. Ressusciter un mort, par exemple.

LE CHRETIEN A-T-IL BESOIN DE MIRACLES POUR SA VIE DE FOI ?

Il est très important de reconnaitre que c'est la foi qui produit le miracle et non l'inverse,  même si le miracle peut stimuler la foi (Luc 17:6 "Si vous aviez la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à  ce sycomore: Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéira").
Romains 10:17 nous enseigne clairement que ce n'est pas de ce qu'on voit que vient la foi mais que "La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ". Il faut plutôt avoir la foi en Dieu qu'en les miracles.

Jean 6:29 "Jésus leur répondit: l'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé." Il est donc clair que le chrétien a juste besoin de croire en l'amour de Dieu qui a livré Son Fils unique pour lui pour le salut de son âme (Romains 10:9 "Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus,  et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts,  tu seras sauvé).

LE CHRETIEN DOIT-IL FAIRE DES MIRACLES ?

L'objectif des miracles divins étant de manifester la gloire du Seigneur Jésus,  et susciter la foi en Lui (Jean 2:11 "Tel fut,  à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta Sa gloire, et Ses disciples crurent en Lui), le chrétien ne doit donc pas décider de faire des miracles si ce n'est la volonté du Souverain Créateur, même s'il en a le don. Car le risque pour le chrétien de faire les miracles est qu'il finira par se voir attribuer et s’arroger la gloire de Dieu. Or notre Père qui est aux cieux est un Dieu jaloux (Deutéronome 6:15 "Car l'Eternel ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi..."). La foi en notre Seigneur et Sauveur Jésus suffit au chrétien.

QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR UN CHRETIEN D'OPERER ET DE RECEVOIR LES MIRACLES ?

Le chrétien doit obéir à  la parole de Dieu. Il doit avoir la foi en Dieu. Il doit se sanctifier continuellement afin d'entretenir une communion régulière avec Dieu, auteur de toutes choses (2 Thessaloniciens 2: 13 "...Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut,  par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité).

POURQUOI NOS FIDELES ABANDONNENT-ILS NOS COMMUNAUTES PAR MANQUE DE MIRACLES ?

Premièrement, par manque de méditation de la parole de Dieu par laquelle ils devraient comprendre que c'est la foi qui produit les miracles, et que si eux-mêmes avaient la foi, ils pourraient opérer des miracles (Marc 16:17 "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues").

Deuxièmement,  par l'ignorance du but de leur foi. Ce n'est pas l'accomplissement des miracles qui garantit nécessairement le salut de l'âme (Matthieu 7: 22-23 "Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur,  Seigneur,  n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: je ne vous ai jamais connus, vous qui commettez l'iniquité.)

Troisièmement,  par manque de discernement.  Ils ont la foi en les miracles plutôt qu'en Dieu (Matthieu 24: 23-24 "Si quelqu'un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes;  ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire,  s’il était possible,  même les élus).

Enfin, par manque d'insistance, dans nos communautés, sur le caractère OBLIGATOIRE des enseignements;  lesquels enseignements grandissent et consolident la foi des fidèles.

QUELLE PEUT ETRE LA SOLUTION A CETTE CRISE SPIRITUELLE DANS NOS COMMUNAUTES ?

Premièrement, Éduquer les fidèles à  avoir la SOIF de la parole de Dieu (Josué 1:18 "Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit;  car c'est alors que tu auras du succès dans des entreprises, c'est alors que tu réussiras").

Deuxièmement,  rendre obligatoires les séances d'enseignement dans nos communautés (Hébreux 10:25 " N'abandonnons pas notre assemblée,  comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s’approcher le jour").

Troisièmement, organisation périodique par les ministres supérieurs des séminaires pour développer des thèmes cibles pour aider les fidèles à  connaitre d'abord et atteindre ensuite le but de leur foi.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme