Matthieu 7 :7, l’ARC Mwemena donne le mode d’emploi à Muyeye

Le village Muyeye a reçu un hôte de marque le soir du mercredi 05 avril 2017. L’apôtre responsable Gabin MWEMENA a officié dans la communauté de Muyeye, 6 ans après sa dernière visite dans ce champ d’activité faisant parti du district d’ancien de Kassapa (Lubumbashi-Nord).

C’était un grand évènement pour les fidèles du village Muyeye, situé à environ 30 minutes de la ville de Lubumbashi. Pour cette grande rencontre avec le peuple de Dieu, l’Ambassadeur du Christ a fait lecture de la parole de Dieu dans l’Evangile selon Matthieu 7 :7 (Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. ).

« Je souhaite que chacun de nous passe un moment agréable dans la maison » c’est ainsi que l’officiant a souhaité la bienvenue dans à tous les fidèles et invités; « Dieu se penche toujours sur nous, à travers sa parole, pour que nous soyons préparés pour le retour du Christ » a-t-il ajouté, pour montrer l’importance de chaque rencontre avec Dieu.

Revenant sur la parole du jour, le Serviteur de Dieu a dit à l’assemblée que « cette parole en Matthieu 7 :7 est connu de tous » mais tous n’ont pas la même compréhension. Il a commencé par rappeler les circonstances dans lesquelles cette parole avait été prononcée par Christ,  « Les Apôtres ont demandé au Seigneur de leur apprendre à prier » et il a expliqué que c’est après leur avoir appris la prière de notre Père (Matthieu 6) qu’il a donné quelques recommandations à propos de la prière.

Demandez et l’on vous donnera

Concernant cette première partie de la parole, l’Apôtre du Christ a montré aux fidèles comment ils doivent demander ; il a dit qu’une prière doit être : « Teintée d’humilité, remplie de la reconnaissance de ses fautes ainsi que de la gratitude envers l’Eternel, et accompagnée d’une foi fervente » ; c’est ainsi, sans chercher à forcer la main de Dieu, que nous serons exaucés.

Cherchez, et vous trouverez

« Il faut le faire de la plus belle manière » a commenté le Serviteur de Dieu dans l’introduction de cette deuxième partie; il a donné aux enfants de Dieu les pistes sur ce qu’ils doivent chercher en priorité ; il faut chercher d’abord : le royaume de cieux (le salut de l’âme), la volonté de Dieu (dans sa parole), la réconciliation avec le prochain (par le pardon mutuel), sa grâce afin d’être prêt pour le retour du Christ.

Frappez, et l’on vous ouvrira

« Est-ce que tu frappes ou tu cherches à casser la porte », l’Homme de Dieu a expliqué qu’en empruntant des voies non appropriées pour trouver une solution à ses problèmes (vol, mensonge, etc.) nous cassons la porte au lieu de frapper ; il a montré de quelle manière on devait frapper, « en étant dans la patience de Dieu jusqu’à ce qu’on nous ouvre la porte » a-t-il dit.

« C’est demandant avec humilité-gratitude-foi, en cherchant d’abord le royaume de cieux - la volonté de Dieu-réconciliation, et en frappant avec patience que le Seigneur, notre Père exaucera nos prières et nous accordera ce dont nous avons besoin » a dit l’Apôtre responsable en guise de conclusion.

Dans la joie et sous l’animation des cantiques, chaque enfant de Dieu a salué l’Ambassadeur du Christ, à la fin de cette grande rencontre.

Richard NDAMBO 

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme