Un jeune doit conformer sa vie à l’évangile, AD PUNGWE au Campus

Récit de Patient Yokese

Les jeunes de Kassapa se sont retrouvés c’est dimanche 26 mars 2017 ; réunis autours de l’Ancien de  District Dieudonné PUNGWE, ils ont pris part à 10h00, dans la communauté du Campus, à un service divin qui leur étaient dédié.

Ils étaient plus de 600, les jeunes néo-apostoliques venus de toutes les communautés du district d’ancien de Kassapa pour prendre part à ce grand rendez-vous (prévu initialement au mois de janvier); Ces jeunes ainsi que leurs 26 invités ont été enseignés par le responsable du district de Kassapa sur base de la parole tirée du livre de Josué 6 :20 « le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s’écroula ; le peuple monta dans la ville chacun devant soi. Ils s’emparèrent de la ville »

Dans son introduction, l’officiant du jour a exhorté les jeunes, en ce moment qui précèdent le retour de notre Sauveur Jésus-Christ, à se munir de l’espérance de cet avènement et à se préparer en conséquences pour atteindre la dignité requise.
Pour faciliter la compréhension et mettre son auditoire dans le contexte, l’ancien de district a retracé l’histoire des enfants d’Israël qui avait franchi la muraille de Jéricho. (cfr Josué 6 :1-20). Face à la muraille de Jéricho, les enfants d’Israël ont observés toutes les consignes que Dieu leurs avait donné à travers Josué. Le jeune aussi, face aux différentes situations difficiles qui lui arrivent, doit faire confiance en Dieu et conformer sa vie à l’évangile du Christ proclamé par les apôtres et  serviteurs mandatés.

A la fin de ce service divin, l’Ancien de district a fait quelques remarques à la chorale dans le cadre des préparatifs de la visite prochaine de l’apôtre patriarche, au mois de juillet, dans la ville de Lubumbashi. C’est sous le rythme du cantique de sortie FURAH (joie, en français), chanté par tous les jeunes qui avaient rempli la grande chapelle du Campus, que l’Ancien de district a dit au revoir aux enfants de Dieu.

Photo PM, Jeunes fêtant leur jour d'anniversaire avec L'Ancien et les Évangélistes de district.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme