#AppLshi2017 : Combattre le mal par le bien, Apôtre patriarche à Lubumbashi


Recit de: Stella Nyot & Godfree Embam

Au programme de la visite de l’Apôtre patriarche Jean Luc Schneider à Lubumbashi, 2 services divins ont été prévus ; le premier a eu lieu ce vendredi 14 juillet 2017, il était dédié aux enfants de l’école de dimanche. Pour ce premier service divin, la chapelle de Kawama était remplie de dedans en dehors par plusieurs milliers d’enfants venus de toute la ville de Lubumbashi.

C’est à 10h, heure locale, que le service divin a débuté ; l’Apôtre patriarche était accompagné : des Apôtres de district Michael David Deppner (Congo Ouest), John Kriel (Afrique du Sud) et Tshitshi TSHISEKEDI (hôte de l’évènement) ainsi que 44 apôtres et 10 évêques œuvrant dans la plus grande église territoriale au monde (RD Congo Sud-Est).

Pour cette rencontre dans la maison de Dieu, le Président de l’Église néo-apostolique a fait lecture de la parole de Dieu dans l’Épitre aux Romains 12 :21 « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. »

Au début de la prédication, l'envoyé du Christes a pris l’exemple de Gédéon qui, malgré son expérience de la guerre, a obéi aux instructions de Dieu, en acceptant de réduire l’effectif de son armée et d’utiliser trompette au combat. C'est grâce à obéissance qu’il a eu à vaincre les ennemis d’Israël.

Dieu nous demande de se battre contre toute forme de mal. Le mal nous fait souffrir, il nous éloigne de Dieu ; nous devons le vaincre et le chasser loin de nous. Pour vaincre le mal, Dieu nous donne aussi –comme à Gédéon- 3 armes spécifiques : « la prière, l'obéissance et l'amour».

1. Nous allons prier Dieu afin qu’il nous donne la force d'obéir à ses commandements et de venir en aide à notre prochain. Tout le jour, demandons dans nos prières à Dieu de nous donner la force de vaincre le mal ; lutter contre le mal partout où nous sommes est un devoir de chaque enfant de Dieu. Grâce à la prière, Jésus Christ viendra nous prendre afin de nous éloigner éternellement du mal.

2. Nous devons obéir à la parole de Dieu, à ses commandements ; faisons-lui totalement confiance.

3. Nous devons témoigner notre amour au prochain ; Christ est amour, c’est pour cela nous devons oublier le mal de notre prochain, le pardonner et se réconcilier avec lui.

Devenez tous de « Gédéon » ; utilisez les 3 armes spirituelles qui sont « la prière, l’obéissance, et l’amour » pour vaincre le mal. À chaque fois que notre prochain nous fera du bien, écrivons-le sur une pierre ; et s’il nous fait du mal, écrivons-le sur le sable.



Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme