Apôtre Chulu et l’Evêque Ngombo avec les jeunes de Kassapa

Récit de : Patient Yokese

La jeunesse du district d'ancien de Kassapa s'est réunie, le samedi 29 juillet 2017 à 10 h, pour un service divin solennel dans la communauté du Campus, autour de l'apôtre Étienne Chulu qui était accompagné de l’Evêque Dieudonné Ngombo.
En ce jour spécial, les jeunes ont consenti d'énormes sacrifices pour laisser chacun ses occupations journalières et venir répondre massivement à l'appel du seigneur.

Pour ce service divin dédié à la jeunesse l'officiant du jour a fait lecture d'une des paroles utilisées par l'Apôtre patriarche Jean Luc Schneider lors de sa dernière visite à Lubumbashi; Romains 12:21 « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien ».

L'envoyé du seigneur a fait savoir que sur cette terre des hommes où vivent les jeunes il y a plein des maux dans la mesure où la terre est corrompue. (Cfr. Genèse 6:12) on rencontre le mal, partout où l'on vit. Quant à ce problème l'ambassadeur du Christ exhorté les frères et sœurs à se munir de 3 armes à l'exemple de Gédéon pour combattre le mal: la prière, l'obéissance et l'amour.

Gédéon avait la foi en Dieu c'est pourquoi il suivait et faisait toujours ce que Dieu lui demandait. Ceux qui ont la foi comme Gédéon sont des hommes forts, car l'Éternel ne les abandonne jamais, a dit l'apôtre.
En poursuivant son explication, l’ambassadeur du Christ a dit que « Dieu a demandé à Gédéon de réduire son effectif de soldats dès 10.000 à 300 hommes, ce dernier a fait preuve de l'obéissance, il a obéi à la parole de Dieu. ». Gédéon avait la foi, l'obéissance et l'amour de Dieu, et il a voulu qu'il en soit de même pour ses soldats; ainsi, l'Éternel Dieu a combattu à leur place.

Combattre le mal par le mal, c’est ne que faire grandir le mal ; il faut plutôt combattre le mal par le bien, et le mal deviendra plus petit. L'apôtre a appuyé cela par l'exemple de Joseph et ses propres frères qui l'on vendu comme esclave. Après plusieurs années, Joseph a eu une position de force devant ses frères ; il n'a pas rendu le mal pour le mal, mais le bien au mal, a renchéri l'envoyé de Dieu.

Quant aux vents et réalités du siècle présent tels que l'utilisation abusive de l'Internet, les points sexuellement transmissibles, la consommation des stupéfiants, l'argent facile, etc. (Bref tout ce qui n’a pas trait à la volonté de Dieu) le serviteur de Dieu a invité tous les jeunes néo-apostoliques à utiliser l'esprit de discernement qu’ils ont reçu lors de l'obtention du Saint-Esprit. « Que l'Éternel nous donne encore beaucoup des forces pour combattre le mal par le bien » a dit l’Apôtre à la conclusion de son exhortation.

À la fin de cette rencontre, l'officiant n'a pas manqué d'exprimer sa grande joie et remercier tous les jeunes pour cette participation massive au service divin. Le responsable de la jeunesse du district d'ancien, le prêtre David Mbowa, a saisie l'occasion pour rappeler et préciser le programme des journées de la jeunesse de Lubumbashi Nord qui se tiendront du 22 au 23 août 2017.



Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme