Réadmission au Campus, plus de 30 années après


« Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence ! Car je crois à tes commandements. » Telle était une des demandes à Dieu de l’auteur du psaume 119 ; c’est aussi le texte qui a servi de base à la prédication au cours du service divin du dimanche 6 aout 2017, célébré par le berger Émile NTOKO, dans la communauté du Campus (Kassapa-Lubumbashi Nord/RD Congo Sud Est).

C’était un service divin particulier, car il y a eu administration du saint baptême d’eau à 8 âmes (1 adulte et 7 enfants) et la réadmission d’un adulte. Ce dernier, son histoire ressemble un peu à celle de l’enfant prodigue (Luc 15 : 11-32) ; comme le fils prodigue, il avait pris la décision d'aller loin de la maison de son père ; comme le fils perdu, il est rentré en lui-même et a pris la décision de revenir sous le toit paternel, après plus de 30 années; néanmoins, il n’est pas revenu mains vides, mais avec toute sa famille; sa femme et ses 4 enfants ont été parmi les âmes baptisées au cours du service divin.

Il s’appelle Augustin KANDA, le frère qui a été réadmis dans le cercle d’enfants de Dieu et de ceux qui professent la foi néo-apostolique. C’est sûrement, à l’image du fils prodigue, le bon sens et l’intelligence d’en haut qui lui ont permis de rentrer en lui-même, de se lever et de revenir vers son Père céleste (Luc 15 : 17-18).

Il faut que nous demandions à Dieu de nous donner le bon sens et de l’intelligence, telle était aussi l’une des recommandations du Berger Émile NTOKO aux enfants de Dieu de la communauté du Campus ; un bon conseil pour rester à jamais dans la maison du Père, lieu où nous puisons nos forces.




Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme