#JJLN2017, 5. Exalter le parfum divin

Récit de : Godfree EMBAM

Comment un jeune néo-apostolique doit rendre gloire à Dieu ? Les Apôtres Gabin Mwemena et Étienne CHULU ont eu à donner quelques pistes aux jeunes, réunis à la ferme les Amadi à l’occasion de journées de la jeunesse de Lubumbashi, le mercredi 23 aout 2017.

C’est au cours d’une conférence qui avait comme thème « gloire à Dieu, Notre Père », que les jeunes ont appris comment ils pouvaient rendre gloire à Dieu, devise de l’année 2017. Après avoir exhorté les jeunes à ne pas oublier les thèmes des années précédentes, l’Apôtre responsable a appelé les jeunes à s’arrêter un moment et à se demander: « comment dois-je rendre gloire à Dieu? ».
Après avoir rappelé comment et dans quelle circonstance, les hommes de l’ancien temps ont rendu, gloire à Dieu; l’ARC Mwemena a proposé quelques pistes aux jeunes pour qu’ils rendent gloire à Dieu :
  • Louer Dieu
  • S’éloigner du mal
  • Conformer sa vie à l’évangile
  • Apporter ses actions de grâce dans la maison de Dieu.
Comme chaque fleur exalte un parfum bien déterminé, les jeunes doivent aussi exalter l’odeur du Dieu Très-Haut a dit l’Apôtre CHULU, deuxième orateur du jour.
Exalter l’odeur divine c’est célébrer, élever le nom de l’Éternel, a-t-il expliqué. Comment alors exalter cette odeur divine ? le responsable du district apostolique de Lubumbashi Nord a dit qu’il faut:
  • Valoriser les mines qui nous avez été données, comme dans le récit repris dans Luc 19 :11-27
  • Se dépouiller de soi-même, c’est-à-dire en ayant l’humilité comme ce que l’Apôtre Paul dit sur Jésus-Christ en Philippiens 2:5-7
  • Cultiver l’intimité avec Dieu pour le connaitre davantage
  • Ne pas se glorifier soit même (Romain 11:17-18) mais seul à Dieu doit revenir toute la gloire quel que soit ce que nous faisons (1 corinthiens 10:31)
  • Aimer aussi son prochain
Dans la tristesse ou dans le bonheur, exaltons le parfum divin par les actions que nous posons pour rendre gloire à Dieu, Notre Père.

Posts les plus consultés de ce blog

Apôtre patriarche à Kinshasa : la prédication

Kato : L’évangéliste, assisté par le berger et l’ancien, sert la jeunesse

Jeunesse Campus: Jésus, médecin de mon âme